Philippe Simonin

Philippe Simonin

“Je suis un artisan de la peau, un artiste, un chercheur et un amoureux de la beauté...”

Né à Paris le 22 octobre 1943, Philippe Simonin est littéralement captivé par la peau dès sa plus tendre enfance.

Ses études dans les différents services de dermatologie achevées avec succès, il multiplie les stages : à la Salpetrière, à l’hôpital Lariboisière et à Saint Louis, il y travaille avec les Professeurs Degos, Degraciansky, Touraine, Hewitt et bien d’autres. En 1983, lors de ses recherches, il invente et dépose les brevets internationaux de l’électroridopuncture ou Procédé Simonin.

Le résultat de ses travaux lui vaudra d’entrer dans la prestigieuse ENCYCLOPEDIE MEDICO-CHIRURGICALE–COSMETOLOGIE ET DERMATOLOGIE, ou cinq pages sont consacrées à son procédé et à sa technique.

Toutefois, une dernière limite restait à surmonter, la pénétration sous-cutanée. Jusqu’à la mise au point et au dépôt de nouveaux brevets, en 2001, des appareils ATS-1 et CRTS-1, le Procédé Simonin faisait appel à l’apposition d’aiguilles sous-cutanées. Désireux depuis de nombreuses années, de pouvoir proposer ses traitements de manière moins restrictive, Philippe Simonin, après de nombreuses recherches et tests, nous offre aujourd’hui, une technique et des appareils capables de produire les mêmes résultats sans léser l’épiderme.